WCAG : l’accessibilité selon le W3C pour le RGAA

Le Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA) permettra de rendre progressivement accessible l’ensemble des informations fournies par les services Web de l’état et des collectivités locales.

Il s'agit d'un référentiel rédigé en français et issu des normes du W3C cautionné par la Communauté Européenne, à destination de l'administration française et dont les directives d'accessibilité sont désormais obligatoires.

Principe 1 : Perceptible

L’information et les composants de l’interface utilisateur doivent être présentés à l’utilisateur de façon à ce qu’il puisse les percevoir.
Cela doit se traduire par le fait de :

  • proposer des équivalents textuels à tout contenu non textuel qui pourra alors être présenté sous d’autres formes selon les besoins de l’utilisateur : grands caractères, braille, synthèse vocale, symboles ou langage simplifié.
  • proposer des versions de remplacement aux médias temporels. De créer un contenu qui puisse être présenté de différentes manières sans perte d’information ni de structure (par exemple avec une mise en page simplifiée). De faciliter la perception visuelle et audit séparant le premier plan de l’arrière-plan.
  • Règle 1.1 : Les équivalents textuels

    Proposer des équivalents textuels à tout contenu non textuel (images de toute nature : décoratives, informatives, représentant un texte ou un symbole, non visibles car utilisées pour une mise en page, les zones cliquables, les boutons graphiques, et les représentations en art Ascii , leetspeak, émoticônes.) qui pourra alors être présenté sous d’autres formes selon les besoins de l’utilisateur grands caractères, braille, synthèse vocale, symboles ou langage simplifié.

    Règle 1.2 Média temporel

    Proposer des versions de remplacement aux médias temporels.

    Fournir textuellement à tous les utilisateurs l’information véhiculée par les contenus seulement vidéo ou audio (pré-enregistré). Les informations fournis textuellement seront accessible car elles peuvent être restituées sous différentes formes (visuelle, auditive, tactile).

    Permettre un accès à l’information et de manière équivalente pour tous. Une personne ayant une déficience auditive, n’ayant pas d’équipement de restitution sonore, ou ayant des problèmes de compréhension d’éléments oraux, pourra alors profiter des sous-titres. Permettre aux utilisateurs en situation de handicap visuel de percevoir l’information visuelle véhiculée par les contenus multimédia.

    Permettre aux utilisateurs en situation de handicap auditif et qui maitrisent la langue de signes de percevoir l’information sonore véhiculée par les contenus multimédia. De plus, un certains nombre de personnes ayant une défiance auditive peuvent être en situation d’illettrisme ou d’analphabétisme ce qui leur rend impossible la compréhension d’un texte écrit.

    Règle 1.3 Adaptable

    Créer un contenu qui puisse être présenté de différentes manières sans perte d’information ni de structure (par exemple avec une mise en page simplifiée).

    Rendre l’information indépendante de sa mise en forme visuelle ou sonore. Ce critère de succès est bénéfique à des personnes ayant différents types de handicaps. Les personnes aveugles ou sourdes et aveugles utilisant un lecteur d’écran ou un terminal braille auront accès à l’information disponible par la couleur lorsque celle-ci est également mise à disposition de façon textuelle.

    Rendre l’ordre de restitution de l’information indépendant de sa mise en forme visuelle ou sonore lorsqu’il est lui-même porteur de sens. Les logiciels de lecture d’écran, les logiciels automatiques de lecture et certains navigateurs textes lisent ou affichent les informations de manière linéaire (dans le cas des tableaux cellule après cellule, ligne après ligne). C’est pourquoi l’information doit toujours être logiquement ordonnée, même en mode de lecture linéaire, afin que le contenu reste compréhensible.

    Rendre les instructions nécessaires à l’utilisation d’un contenu indépendantes des caractéristiques visuelles de celui-ci. Notamment, permettre l’accès à l’information aux personnes aveugles, mal voyantes, utilisant des feuilles de styles personnalisées.

    Règle 1.4 Distinguable

    Faciliter la perception visuelle et auditive du contenu par l’utilisateur, notamment en séparant le premier plan de l’arrière-plan.

    Utilisation de la couleur
    Rendre l’information véhiculée par la couleur perceptible pour tous les utilisateurs en situation de handicap visuel. Notamment, permettre l’accès à l’information aux personnes aveugles, mal voyantes (déficiences de perception des couleurs, dégénérescence maculaire liée à l’âge,...), utilisant des feuilles de styles personnalisées ou ayant un écran monochrome/avec un nombre de couleurs limité.

    Contrôle du son
    Permettre aux utilisateurs technologies d’assistance de contrôler les contenus sonores susceptibles d’interférer avec le rendu par leur propre outil. Déclencher automatiquement la lecture d’un son peut rendre particulièrement difficile la consultation d’une page pour les utilisateurs de lecteur d’écran ou pour les personnes ayant du mal à se concentrer lors de la lecture d’un texte.

    Contraste minimum
    Rendre perceptibles les contenus visuels indépendamment de la capacité à percevoir les contrastes de couleurs.

    Redimensionnement du texte
    Permettre aux utilisateurs en situation de handicap visuel de recourir à l’agrandissement des textes sans perte d’information et sans avoir recours à une technologie d’assistance.

    Texte sous forme d’image
    Favoriser le recours à des technologies qui permettent aux utilisateurs d’adapter de manière optimale à leurs besoins le rendu du contenu. Des contenus nécessitant une mise en forme spécifique incitent parfois à recourir à des éléments non textuels pour obtenir la mise en forme désirée : formules mathématiques, titres et éléments de menus notamment.

    Arrière-plan sonore de faible volume ou absent
    Permettre de s’assurer que les éléments sonores, qui ne sont pas des pistes de dialogue, ont un niveau sonore suffisamment faible pour que les éléments sonores qui sont des pistes de dialogue puissent être entendus par les personnes ayant une déficience auditive.

    Présentation visuelle
    Rendre les contenus textuels visuellement perceptibles sans interférence dans leur lisibilité due à leur présentation.

    Principe 2 : Utilisable

    Les composants de l’interface utilisateur et de navigation doivent être utilisables. Cela doit se traduire par le fait de rendre toutes les fonctionnalités accessibles au clavier, de laisser à l’utilisateur suffisamment de temps pour lire et utiliser le contenu, de ne pas concevoir de contenu susceptible de provoquer des crises, de fournir à l’utilisateur des éléments d’orientation pour naviguer, trouver le contenu et se situer dans le site.

    Règle 2.1 Accessibilité au clavier

    Rendre toutes les fonctionnalités accessibles au clavier.

    Règle 2.2 : Délai suffisant

    Laisser à l’utilisateur suffisamment de temps pour lire et utiliser le contenu.

    Règle 2.3 : Crises

    Ne pas concevoir de contenu susceptible de provoquer des crises.

    Règle 2.4 : Navigable /h3>
    Fournir à l’utilisateur des éléments d’orientation pour naviguer, trouver le contenu et se situer dans le site.

    Principe 3 : Compréhensible

    Les informations et l’utilisation de l’interface utilisateur doivent être compréhensibles. Cela doit se traduire par le fait de rendre le contenu textuel lisible et compréhensible, de faire en sorte que les pages apparaissent et fonctionnent de manière prévisible, et d’aider l’utilisateur à éviter et à corriger les erreurs de saisie.

    Règle 3.1 : Lisible

    Permettre aux navigateurs, aux aides techniques et aux autres agents utilisateurs de disposer des informations nécessaires à la restitution correcte du contenu quelle que soit sa langue.

    Règle 3.2 : Prévisible

    Faire en sorte que les pages apparaissent et fonctionnent de manière prévisible.

    Règle 3.3 : Assistance à la saisie

    Aider l’utilisateur à éviter et à corriger les erreurs de saisie.

    Principe 4 : Robuste

    Le contenu doit être suffisamment robuste pour être interprété de manière fiable par une large variété d’agents utilisateurs, y compris les technologies d’assistance. Cela doit se traduire par le fait d’optimiser la compatibilité avec les agents utilisateurs actuels et futurs, y compris les technologies d’assistance.

    4.1. Règle : Compatible

    Optimiser la compatibilité avec les agents utilisateurs actuels et futurs, y compris les technologies d’assistance.

    [Mis en ligne le 9 décembre 2009 - Revu le 6 septembre 2012]

WCAG

Statistiques :

Identification :

Utilisateurs :

Il y a actuellement 1 utilisateur connecté.

Droits d'auteur :

Ce site est mis à disposition
sous un contrat Creative Commons :
http://creativecommons.org