Organismes de l'internet

L’internet est loin d’être l’univers anarchique comme on l’entend parfois dire. De nombreux organismes veillent, à défaut de régner, sur le Réseau des réseaux. Voici un petit panorama des organisations internationales et nationales qui travaillent de près ou de loin au développement de l'internet.

DéfiDoc : présentation des organismes de l’internet
Voici un excellent site regroupant une présentation synthétique et complète des organismes gérant l’internet au niveau international. A ne pas manquer. Fiches sur le W3C, l’IANA, l’IAB, l’ISOC, l’IRTF et l’IESG.
http://www.les-infostrateges.com/article/0503162/l-ietf-presentation
[Site nº 727 - Mis en ligne le 19 février 2006]

IAB : Internet Activities Board (Internet Achitecture Board)
Organisme fondé en 1983 en remplacement de l’ICCB (Internet Configuration Control Board). Il est composé de 13 membres nommées par l’IESG et renouvelables tous les ans par tranche de 6. Ils sont chargés de superviser l’évolution technique de l’internet sous tous les aspects et de proposer les futurs standards. IPv6 fut par exemple l’une des propositions de l’IAB. En 1992, lors de la création de l’ISOC qui lui fut ratachée, l’IAB changea de nom. Christian Huitema fut le premier président étranger de l’IAB en 1993.
http://www.iab.org/
[Site nº 3 - Mis en ligne le 17 décembre 2000]

IANA : Internet Assigned Numbers Authority
C’est l’IANA, une commission de l’ISOC qui définit au plus haut niveau la politique de nommage des noms de domaine génériques (GTLD) et de la répartition des adresses IP en quatre classes. Jon Postel a été le directeur de l’IANA jusqu’à sa mort en 1998 et l’ICANN remplaça alors l’IANA.
http://www.iana.org/
[Site nº 28 - Mis en ligne le 17 décembre 2000]

IETF : Internet Engineering Task Force
L’IETF, apparu en 1986, est un groupement international libéral, informel et autonome de bénévoles supervisés par une direction technique (IESG) et l’IAB. Les membres sont des ingénieurs, concepteurs de réseaux, des opérateurs, des vendeurs ou des chercheurs concernés par l’évolution de l’internet, de ses standards et de son architecture.
http://www.ietf.org/
[Site nº 26 - Mis en ligne le 17 décembre 2000]

ISOC : Internet SOCiety
Voici la plus célèbre organisation associative à but non lucratif et à vocation internationale, fondée en 1992. C’est l’autorité morale et technique de l’internet, créée pour légaliser le processus de standardisation de l’IETF. Elle se décline en organisation régionale, à l’instar du Chapitre français de l’ISOC France.
http://www.isoc.org/
[Site nº 27 - Mis en ligne le 17 décembre 2000]

ICANN : Internet Corporation for Assigned Names and Numbers
Il ne s’agit pas d’une branche de l’ISOC mais d’une société indépendante de droit californien à but non lucratif dont l’objet et la coordination technique du système des noms de domaine qui reprend une partie du travail de l’IANA. Vinton Cerf en est le directeur. L’ICANN comprend l’ASO (Adress Supporting Organization) qui coordonne le RIPE, l’ARIN et l’APNIC, la PSO (Protocol SO) traite avec l’IETF, le W3C, l’ETSI et l’ITU, la DNSO (Domain Name SO) qui coordonne les "registrars".
http://www.icann.org/
[Site nº 29 - Mis en ligne le 17 décembre 2000]

ARIN : American Registry for Internet Numbers
Le registre administrant la distribution des noms et adresses IP dans les zones Amériques, Caraïbes et Afrique subsaharienne depuis 1997.
https://www.arin.net/
[Site nº 1025 - Mis en ligne le 11 août 2000]

APNIC : Asia-Pacific Network Information Center
Le registre régional d’adresses IP du continent asiatique (sauf le Moyen-Orient) et les pays du Pacifique. Son siège est à Brisbane en Australie. C’est le registre qui doit faire face à la plus grande hétérogénéité, en distance culturelle (Australie, Chine, Pakistan...) et en revenu (Nouvelle-Zélande, Japon Bangladesh, Indonésie...). L’équipe d’APNIC compte une cinquantaine de personnes, de 18 nationalités et de 8 langues officielles (de l’ourdou au coréen).
http://www.apnic.net/
[Site nº 1024 - Mis en ligne le 11 août 2000]

RIPE : Réseaux IP Européens
RIPE est une association d’organisation et d’individus travaillant de manière large sur le protocole IP. L’objectif du RIPE est d’assurer la coordination technique et administrative nécessaire pour l’opérabilité d’un réseau IP pan-européen. RIPE n’est pas un administrateur de réseau lui-même.
http://www.ripe.net/
[Site nº 31 - Mis en ligne le 17 décembre 2000]

W3C : World Wide Web Consortium
Le World Wide Web Consortium (W3C), créé en 1994 sous l’impulsion de Tim Berners Lee, s’efforce de promouvoir la standardisation des codes et protocoles et gère l’évolution du Web. Il s’agit d’un consortium géré par le MIT, l’INRIA, et l’université de KEIO) qui rassemble éditeurs et constructeurs de l’industrie informatique ou associations à but non lucratif.
http://www.w3.org/
[Site nº 30 - Mis en ligne le 17 décembre 2000]

Statistiques :

Identification :

Utilisateurs :

Il y a actuellement 1 utilisateur connecté.

Droits d'auteur :

Ce site est mis à disposition
sous un contrat Creative Commons :
http://creativecommons.org