Minitel

Cette page n'a plus d'intérêt, sinon d'un point de vue historique ; les services offerts sur le réseau Télétel se sont arrêtés officiellement le 30 juin 2012.

Vingt deux ans de service et un milliard de connexions annuelles en 2002... Si le Minitel est souvent décrit comme ringard et dépassé, le service du 3611 dépassait à l'époque bon nombre de site web en temps de consultation ! Retour sans nostalgie sur une exception toute française.

L'adieu international au Minitel, "le France Wide Web"
A tout juste 30 ans, le Minitel, cette fameuse "petite boîte française" précurseure d'Internet, tire enfin sa révérence. Depuis le samedi 30 juin, les 600 000 à 700 000 minitels encore en circulation sont devenus des déchets de recyclage... ou des objets collection !
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/06/29/l-adieu-internatio...
[Site nº 1311 - Mis en ligne le 5 septembre 2012]

Aux Etats-Unis, le "modèle Minitel" surprend toujours
En Californie, berceau d'Arpanet puis d'Internet, des étudiants se penchent sur le réseau du Minitel, alors qu'il a définitivement émis son dernier électron le 30 juin 2012...
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/06/29/aux-etats-unis-le-...
[Site nº 1310 - Mis en ligne le 5 septembre 2012]

Cimetière de sites :

Le dossier noir du Minitel rose
Si les pourfendeurs des messageries sont très actifs, ces pudibonderies ne reflètent guère l’opinion des français, puisque 13% sont favorables à une éventuelle suppression des messageries conviviales, quand ils sont cinq fois plus nombreux pour l’interdiction des corridas ou la publicité pour le tabac...
http://www.cybertribes.com/minitelrose.html
[Site nº 194 - Mis en ligne le 9 mai 2003]

Le portail du Minitel
Le Minitel a droit à son porrtail sur l’Internet : tous les services actuels de Télétel sont recensés sur ce site de France Telecom.
http://www.minitel.com/
[Site nº 192 - Mis en ligne le 9 mai 2003]

Statistiques :

Identification :

Utilisateurs :

Il y a actuellement 1 utilisateur connecté.

Droits d'auteur :

Ce site est mis à disposition
sous un contrat Creative Commons :
http://creativecommons.org